fbpx

Après le cauchemar, l’espoir

16 décembre 2020

Cristhin est une jeune de la DPJ courageuse et persévérante. La générosité de cette jeune femme qui, malgré les mauvais traitements subis durant son enfance, étudie aujourd’hui pour prendre soin des autres. Voici sa difficile, mais inspirante histoire.

Un rêve qui tourne au cauchemar

À 11 ans, Cristhin quitte la République dominicaine pour rejoindre son père qui s’est installé au Québec. Elle voit déjà l’avenir prometteur qui se dessine devant elle. C’est le cœur plein d’espoir qu’elle débarque dans son pays d’adoption.

Malheureusement, les choses ne se passent pas ainsi. Dès son arrivée, la relation avec sa nouvelle belle-mère est tendue. Violence physique, verbale et psychologique… les insultes pleuvent sur l’enfant.

Le climat toxique qui règne à la maison mène à la séparation du couple. Cristhin et son père prennent un nouveau départ. Mais le calme est de courte durée puisque le couple reprend contact. À 14 ans, Cristhin se voit délaissée par son père, qui quitte graduellement l’appartement, n’y revenant que pour remplir le frigo. À 14 ans, elle vit chez son père, mais seule.

« Je me souviens du jour de l’An cette année-là̀. J’ai attendu mon père toute la nuit pour lui souhaiter la bonne année. Je me suis couchée devant la porte de sa chambre, espérant son retour. Au petit matin, il m’a enjambée sans un mot. J’étais devenue invisible. » Face à l’abandon

Face à l’abandon

Au retour d’un voyage en République dominicaine pour voir sa mère, le pire se produit : son père l’abandonne. Elle l’attend pendant des heures à l’aéroport Montréal-Trudeau. La police s’en mêle et va cogner à l’appartement de son père. Mais il n’y est plus. Durant l’absence de sa fille, il a déménagé sans laisser d’adresse.

2 choix s’offrent à elle : retourner en République dominicaine ou être prise en charge par la DPJ et s’installer dans une famille d’accueil. 

Prendre son envol

Rassemblant sa force et son courage, elle décide de rester. Après la souffrance et la solitude, Cristhin trouve réconfort et douceur auprès de sa famille d’accueil. Les gens qui lui ouvrent les bras sont aimants et lui redonnent les ailes qu’on lui avait coupées. Avec l’aide des intervenants de la DPJ, elle parvient à reconstruire sa confiance. Elle croit de nouveau en ses propres capacités. Tous les rêves sont encore à sa portée! 

Pour un jeune de la DPJ, l’atteinte de la majorité vient avec son lot de questionnements et de défis. C’est une délicate transition qui implique de quitter sa famille d’accueil et assumer ses responsabilités d’adulte. Payer ses factures, subvenir à ses besoins… tout est nouveau pour Cristhin! Grâce au programme Transition vers la vie autonome, la Fondation est là pour lui permettre de se concentrer sur ses études.

Quand la générosité donne des ailes

Dès le moment où la DPJ et sa Fondation sont entrés dans sa vie, Cristhin n’a plus jamais été seule. Grâce à leur contribution, les donateurs ont été́ d’un énorme secours dans le cheminement de Cristhin. Leur générosité a couvert les frais pour ses études, ses activités parascolaires et plus encore. Bien plus que de l’argent, ce sont les moyens nécessaires pour réaliser ses rêves qu’on lui a offerts. Le coup de pouce qui dit « nous aussi, nous croyons en toi ». 

À 20 ans, Cristhin peut être fière du chemin parcouru. Elle est un exemple de détermination et de courage. À l’aube d’obtenir son diplôme en technologie de médecine nucléaire, elle peut enfin dire mission accomplie!