fbpx

Une salle d’apaisement se refait une beauté

9 septembre 2021

Il y a quelques semaines, l’une des salles d’apaisement disponibles pour les jeunes de la DPJ a vécu une grande transformation! Une réalisation rendue possible grâce au talent de Caroline et Philippe, 2 artistes bénévoles du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, qui ont produit une murale tout simplement époustouflante!

Merci à Bell Cause pour la cause pour son soutien dans la mise en place de ces salles dans les centres et les foyers de groupe!

Qu’est-ce qu’une salle d’apaisement et quels sont ses bienfaits?

La salle d’apaisement est un espace d’intervention utilisé dans les milieux thérapeutiques et éducatifs.

C’est un lieu où les jeunes peuvent s’isoler du reste du groupe pour une durée définie. Les intervenants les invitent à s’y rendre lorsqu’ils risquent de perdre le contrôle de leurs émotions ou de leur comportement. Cet espace les appelle au calme et à la réflexion.

Les jeunes qui en bénéficient prennent le temps de reprendre leurs esprits, de mieux comprendre leurs ressentis et leurs réactions, pour pouvoir mieux les contrôler.

Dans quels cas la salle d’apaisement est-elle utilisée?

Plusieurs salles d’apaisement ont été aménagées dans les centres jeunesse et les foyers de groupes pour jeunes de la DPJ. Elles sont parfois nécessaires dans le cadre d’un projet d’intervention, pour aider les jeunes à surmonter un moment difficile.

On les utilise notamment pour:

  • Apporter du réconfort dans des instants de panique et d’anxiété
  • Préparer un jeune à une intervention ou à une activité qui nécessite la canalisation de son énergie et de ses émotions
  • Prévenir ou gérer une crise en favorisant le retour au calme
  • Apaiser l’agressivité

De quoi a l’air une salle d’apaisement?

Décoration simplifiée, espaces désencombrés, mobilier confortable et éclairage tamisé… Tout est pensé pour susciter l’apaisement et le calme!

Une magnifique façon d’aider les jeunes à gérer leur charge émotionnelle!

Grâce à la générosité des donateurs et à l’implication des bénévoles, les intervenants peuvent proposer des solutions novatrices adaptées aux besoins des jeunes de la DPJ.